9-11 septembre 2022
Cafés littéraires

La mémoire parle toujours d’un terreau qui l’a vue naître, se constituer et croître en un lieu précis qui est ici l’Estrie.

Invité(es)

Lieu

Date
9 septembre 2022
Heure
11 h à 12 h
Tarif

20 $ / 18 $ (R) / 10 $ (É)

Acheter

Partager

Mémoire d’ici

Animation

Professeur et animateur

Félix Morin

Félix Morin est enseignant au Cégep de Sherbrooke et étudiant à la maîtrise en fondements de l’éducation à l’UQAM. On le connaît aussi pour ses Longues entrevues sur les ondes de CFAK, émission dans laquelle il reçoit des penseurs, des auteurs et d’autres intellectuels qui l’inspirent et avec lesquels il s’entretient sans aucune limite de temps.

Biographies

Écrivaine et journaliste

Mélanie Noël

Comptable agréée de formation et ancienne directrice en évaluation d’entreprises chez Deloitte, Mélanie Noël abandonne les chiffres pour les mots dans la vingtaine. Depuis, elle participe à de nombreux projets qui ont en commun l’écriture. Journaliste à La Tribune à Sherbrooke depuis 2005, elle remporte le Prix Judith-Jasmin en 2015. À titre de parolière, Mélanie collabore avec des artistes québécois tels que Fred Pellerin, Richard Séguin, Edgar Bori et Patrice Michaud. Elle écrit aussi de la poésie accompagnant dans les musées et les galeries les images d’artistes visuels québécois. L’exposition Les futurs disparus, qui réunit les photographies de René Bolduc et la poésie de Mélanie Noël, est présentée à la Galerie d’art La Sacristie à Saint-Venant de Paquette en 2018, au Musée des Beaux-arts de Sherbrooke en 2019, à la Maison de la littérature à Québec en 2020 et au Centre culturel Yvonne L. Bombardier de Valcourt en 2022. En 2021, elle est commissaire et artiste pour le projet Téléphonexquis, un livre et une exposition qui réunissent 40 talentueux artistes de l’Estrie. Au printemps, elle publie Inséparables distances, son premier recueil de poésie aux Écrits des Forges.

Parutions :
Inséparables distances, recueil de poésie publié aux Écrits des Forges en mars 2022.

Les futurs disparus, recueil de photos et de poésie publié à compte d’auteur en mai 2018 et vendu à près de 500 exemplaires.

Écrivain, poète, conteur et professeur

Jean-François Létourneau

Jean-François Létourneau est l’auteur d’un essai, Le territoire dans les veines (Mémoire d’encrier, 2017), qui propose une lecture de la poésie des Premières Nations au Québec. Il a également dirigé, en compagnie de Naomi Fontaine et d’Olivier Dezutter, l’anthologie sur les écrits des Premiers Peuples, Tracer un chemin / Meshkanatsheu (Hannenorak, 2017, 2021). Un balado intitulé « Littérature autochtone : terres, paroles et écrits » a été réalisé par Radio-Canada Estrie à partir de ses publications et conférences.

En plus d’avoir publié un roman, Le territoire sauvage de l’âme, en 2021 aux Éditions du Boréal, il fait partie du collectif estrien Marchands de Mémoire, créé au printemps 2016. Grâce à une bourse de recherche et création du Conseil des arts et des lettres du Québec, les Marchands de Mémoire ont écrit le spectacle Sur les traces du territoire, dont un livre audio a été tiré. Le spectacle propose des textes poétiques contés, accompagnés de chansons traditionnelles. Il a d’ailleurs été sélectionné par le programme Circuit paroles vivantes du Regroupement du conte au Québec qui s’occupe de la diffusion du spectacle depuis l’hiver 2020.

Écrivaine et compositrice

Sophie Jeukens

Après une prolifique carrière d’auteure-compositrice interprète de chansons improvisées sur des cassettes à ruban, Sophie Jeukens écrit son premier roman à l’âge de six ans – un thriller policier mettant en scène le dramatique sabotage d’une serrure d’appart avec de la gomme balloune.

Elle donne naissance à son enfant à l’âge de 30 ans. Entre les deux, elle fait paraître des poèmes dans les revues Jet d’encre et Le Sabord ainsi qu’un mini-recueil intitulé Kérosène, aux Éditions Fond’tonne, et crée La gueule à la beauté, un spectacle de poésie sur fond d’échafaudages vocaux. Elle est aussi l’auteure de Couchés en étoile dans la combustion lente des jours, paru aux Éditions de Ta mère au printemps 2022.

Elle ne boit jamais la dernière gorgée de café.

PUBLICATIONS
Couchés en étoile dans la combustion lente des jours, Éditions de Ta mère, 2022. Kérosène, Éditions Fond’tonne, 2015.

Écrivain et chargé de cours

Nicolas Giguère

Né en 1984 en Beauce, Nicholas Giguère vit à Sherbrooke. Il est chargé de cours à l’Université de Sherbrooke, où il a obtenu un doctorat en études françaises. Il est également responsable du cahier critique de la revue Lettres québécoises et directeur littéraire aux Éditions Hashtag. Il a publié Marques déposées (2015) aux Éditions Fond’Tonne, Queues (2017), Quelqu’un (2018) et Petites annonces (2020) chez Hamac ainsi que plusieurs textes dans différentes revues. Freak Out in a Moonage Daydream, paru en 2021, est son premier livre au Quartanier.