Concours de l’Interlettre
Slider

Concours de l'Interlettre 2020

            Alea jacta est, le sort en est jeté. Il n’y aura pas de Correspondances d’Eastman en 2020, du moins selon la formule habituelle, celle d’avant la pandémie. Tous les grands rassemblements de foule sont interdits. Oublions donc les cafés littéraires, les grandes entrevues, les spectacles de fin de soirée… Dans notre vie sociale, presque tout est devenu virtuel; des apéros virtuels, des soupers virtuels, des discussions virtuelles avec nos êtres chers en CHSLD…

            Mais à ce propos, le concours de lettres des Correspondances est virtuel lui aussi; l’annonce du concours, la réception des lettres, l’évaluation par le comité de présélection et le jury tout est virtuel. Il n’y a que l’annonce des gagnants, lors de la clôture des Correspondances qui se déroule devant public. On peut sans doute penser à une autre formule pour annoncer le nom des gagnants et lire leurs lettres.

            Nous sommes donc heureux de lancer le concours Interlettre 2020 des Correspondances d’Eastman.


1- Le thème;   AVANT

Un des mots qui revient le plus souvent, après le PRO-GRES-SI-VE-MENT du premier ministre, est sans doute AVANT. Tout est supposé changer, il n’y aura plus rien comme avant. Le travail ne se fera plus dans un bureau, mais à la maison, l’école ne se fera plus dans une école, on ne s’embrassera plus quand on se verra, on ne recevra plus à souper à la maison, nos aînés seront enfin bien traités, on ne manquera pas de matériel médical lors d’une future pandémie. 

Certaines choses changent pour le mieux. L’eau de la lagune de Venise est redevenue propre et les dauphins y nagent, la pollution des villes a baissée drastiquement, les sangliers se promènent sur la Croisette à Cannes, les chevreuils et les dindons sauvages circulent dans les rues de Montréal, car tout est calme et silencieux. La circulation automobile est redevenue agréable depuis que les gens n’ont plus le droit de circuler. On redécouvre le vélo, les rues deviennent piétonnes. On se plaît à cuisiner et on fait son pain comme dans le temps. 

Mais tout n’est pas plus rose qu’avant. Nos enfants s’ennuient à la maison, nos ados ne voient plus leur blonde et leurs amis, des couples éclatent, les cas de violence conjugale et de maltraitance des enfants augmentent, la santé mentale se fragilise. Nos parents ou nos grands-parents meurent, car le confinement a un prix. À en croire certains, nous devrons nous habituer à une nouvelle vie cloisonnée et à la perte de droits que nous croyions inaltérables.

Quelle sera notre vie. Les optimistes ont droit de croire que ce sera mieux qu’avant. Les pessimistes craignent le pire. Mais tous s’entendent, ce ne sera plus comme avant. 



2- La lettre;

La grande liberté que permet le thème choisi s’accompagne d’une limite importante : il s’agit obligatoirement d’une lettre. Nous rappelons que le concours s’inscrit dans le cadre des Correspondances d’Eastman et s’intitule l’Interlettre. De ce fait, vous devrez identifier un expéditeur et un destinataire à votre lettre. Le texte devra permettre de comprendre la relation entre les deux personnages. 

 Les lettres gagnantes devant bénéficier d’une diffusion publique devront contenir des propos dont nous sommes tous fiers et un langage soigné. Nous apprécions l’émotion, l’humour, la sensibilité et l’originalité.

Les participants auraient intérêt à prendre connaissance des modalités de participation et des critères d’évaluation qui se retrouvent en annexe. Nous insistons sur le fait que votre lettre doit comporter un maximum de 500 mots.



3- À venir;

Compte tenu du caractère changeant de la situation, la composition du jury sera annoncée d’ici quelques semaines. Il en va de même pour les modalités relatives à l’annonce des finalistes, à la lecture et la publication des textes gagnants, et les prix qui seront remis. Il est toutefois acquis que comme à l’habitude, les membres du jury seront des auteurs connus et reconnus. Nous pouvons également compter sur la participation de la Fabrique culturelle de Télé-Québec.

Au grand plaisir de vous lire !

Raymond Boulianne
Responsable du concours



Annexe : modalités de participation

- La lettre doit être rédigée en français.

- La lettre doit comporter un maximum de 500 mots. Les textes dont le nombre de mots est supérieur à cette norme seront automatiquement éliminés. Le nombre de mots doit être indiqué à la fin du texte. Pour en vérifier le nombre, consultez l’item statistiques dans votre menu Outils.

- Un participant peut soumettre plusieurs lettres. Tous ses textes peuvent être retenus pour la finale, toutefois le jury ne devra en retenir qu’un seul parmi les 5 gagnants.

- Les textes doivent être présentés à double interligne, sous forme de documents Word ou PDF.

- Les textes doivent être soumis par courriel à : Cette adresse courriel est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., ou en remplissant le formulaire ci-dessous.

- Exceptionnellement, la participation au concours est gratuite cette année.

- Les participants doivent signer leur lettre d’un pseudonyme et nous fournir sur une page frontispice leurs coordonnées complètes.

- La période d’ouverture du concours est du 29 mai au 22 juillet inclusivement. Aucun texte ne sera accepté après le 22 juillet à 23 h 59.

- Les signataires des textes retenus lors de la sélection finale cèdent leurs droits aux Correspondances d’Eastman qui pourront, de ce fait, les mettre en lecture publique et les diffuser sur un support papier ou un média électronique des Correspondances ou de l’un des partenaires du concours.

- Les membres du jury choisiront les cinq lettres qui répondent le mieux à nos critères de sélection : respect du thème, qualité du français écrit, ton et rythme du texte, originalité des idées émises, puissance évocatrice de l’expérience.

 


 

Inscription :

Invalid Input
Invalid Input
Invalid Input
Invalid Input
Invalid Input
0.00 CAD
Invalid Input

 

Voir les gagnants 2019 ! Voir les gagnants 2018 ! Voir les gagnants 2017 ! Voir les gagnants 2016 !

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.