Eastman, le 5 août 2021 – En compagnie de ses porte-paroles, Maude Guérin et Christian Vézina, les Correspondances d’Eastman ont lancé la programmation de sa 19e édition. C’est sous le thème de L’esprit des lieux que différentes activités se tiendront du 5 août au 26 septembre 2021 inclusivement dans l’enchanteur village d’Eastman.

Cette édition unique et éphémère proposera aux visiteurs des parcours littéraires et virtuels où l’on entrera dans l’univers de plusieurs auteurs ainsi que de grands entretiens tous les dimanches du mois de septembre.

Les parcours littéraires du 5 août au 5 septembre

C’est trois parcours littéraires et un parcours virtuel, qui seront accessibles pour les festivaliers pendant l’été.

Le Parcours littéraire des sens, d’une centaine de kilomètres à parcourir en voiture ou à vélo, met en vedettes les commerces et attraits touristiques de la région à qui l’on a attribué un sens. Ainsi, La Maison Merry (la vue – Anne Hébert), Savon des Cantons et la Grange du parfumeur (l’odorat – Perrine Leblanc), le Mont Orford (l’intuition – Gabrielle Roy), Orford Musique (l’ouïe – Émile Nelligan), Herbes Orford (le goût – Jacques Cartier) et le Spa Eastman (le toucher – Nicolas Lévesque et Catherine Mavrikakis) seront les hôtes de nos expositions et de nos grandes boîtes à lettres rouges. L’expérience sera bonifiée par des capsules vidéo accessibles sur votre appareil mobile, où nos porte-paroles, Maude Guérin et Christian Vézina s’amuseront avec les mots. Le parcours des sens sera aussi disponible en format virtuel sur notre site web : lescorrespondances.ca.

Le Parcours littéraire des couleurs, au cœur du village d’Eastman, peut quant à lui se faire à pied. Les œuvres de quatre autrices québécoises ont été associées à quatre couleurs. Ainsi, vous pourrez découvrir l’univers de Dominique Fortier, Audrée Wilhelmy, Mélissa Grégoire et Natasha Kanapé Fontaine.

Un Parcours jeunesse attend les enfants de 6 à 12 ans qui pourront s’amuser à explorer l’univers de Bryan Perro et de son personnage d’Amos Daragon dans une chasse aux indices dans le village d’Eastman.

Grâce à une carte téléchargeable sur notre site, les Créateurs de sensations : les restaurateurs, les commerçants, les artistes et les artisans des environs seront heureux d’accueillir les visiteurs et de faire découvrir leurs produits originaux.

Les Grandes Entrevues

C’est les 5-12-19 et 26 septembre à 13h et à 15h que se tiendront, sous la marquise du théâtre La Marjolaine les Grandes Entrevues. De rencontres croisées qui promettent de grandes confidences.

Vous pourrez entre autres entendre des échanges entre Robert Lalonde et Yvon Rivard, Joséphine Bacon et Michel Jean, Dominique Fortier et Marie-Hélène Poitras, Nicolas Lévesque et Hélène Dorion, Bryan Perro et ses jeunes lecteurs, Simon Boulerice et Francine Ruel, Mélikah Abdelmoumen et Claudia Larochelle. Ces rencontres seront ponctuées de lectures faites par nos porte-paroles Maude Guérin et Christian Vézina.

Partenariat avec le théâtre de La Marjolaine

C’est avec grand plaisir que les Correspondances d’Eastman renouent, après plus de dix ans, avec le théâtre de la Marjolaine pour ses futures activités. C’est sous la marquise du théâtre que les Grandes entrevues de cette année auront lieu : « Nous sommes ravis de retrouver les Correspondances dans cette importante alliance naturelle et historique qui rayonnera sur toute la région. C’est le début d’une collaboration que l’on souhaite fructueuse qui s’entame aujourd’hui. » mentionne le directeur du théâtre, Marc-André Coallier.

Le concours de l’interlettre

Les festivaliers retrouveront avec plaisir le concours de l’Interlettre. Cette année, nous les invitona à soumettre un texte sous le thème de L’esprit des lieux. Les participants ont jusqu’au 12 septembre pour soumettre leur texte et les lauréats seront présentés par le jury lors de l’événement de clôture le 26 septembre.

Les Correspondances d’Eastman: Depuis 2003, l’organisation des Correspondances d’Eastman est engagée dans une action régionale de valorisation de l’écriture et de la lecture. Donner le goût d’écrire et de lire, en passant par l’échange épistolaire, permet de rendre l’écriture vivante, de célébrer le livre et le travail des écrivains et écrivaines. Au départ, les Correspondances d’Eastman ont été inspirées par Les Correspondances de Manosque.

-30-

Relations de presse:
Myriam Comtois:  514 462-1383 | myriam@myriamcommunications.com