9-11 septembre 2022
Spectacles

La correspondance entre le frère Marie-Victorin et Marcelle Gauvreau déjoue les contours de son époque en plongeant dans la plus vaste mémoire qui soit : celle de nos origines biologiques.

Invité(es)

Lieu

Date
11 septembre 2022
Heure
16 h
Tarif

40 $ / 36 $ (R) / 20 $ (É)

Acheter

Partager

Lettres biologiques, amours inédites

De 1933 à 1944, le frère Marie-Victorin et sa collègue Marcelle Gauvreau, de 22 ans sa cadette, entretiennent une correspondance soutenue, à la fois scientifique et amoureuse – et forcément secrète : il est un religieux, elle est célibataire. Entre ces deux passionnés de botanique, une relation hors du commun se développe au fil des années. Cette relation épistolaire, volontairement platonique mais peut-être un peu plus, nous fait voyager dans un univers d’admiration mutuelle, de tendresse, de profonde amitié et d’amour sublimé. Mais aussi, de descriptions biologiques d’une scientifique précision, de recherches très libres sur la sexualité humaine et de réflexions sur l’éducation à la sexualité, tout cela dans un Canada français imprégné de religion et soumis à l’Église catholique.

Une production du Festival international de la littérature (FIL) 2020

Biographies

Journaliste, animateur et conférencier

Yanick Villedieu

Journaliste, animateur et conférencier, spécialisé en science et en médecine, Yanick Villedieu a été l’animateur, de 1982 à 2017, de l’émission radiophonique d’actualité et de culture scientifique Les années lumière (auparavant Aujourd’hui la science), sur ICI Radio-Canada Première. De 1983 à 2017, il a été un collaborateur régulier du magazine L’actualité, où il a publié plusieurs centaines d’articles en science, en médecine et en gastronomie. Il a publié des livres, dont Demain la santé (1976), La Médecine en observation (1991) et Un jour la santé (2002). Il a reçu de nombreux prix de journalisme, dont le Grand Prix des radios publiques francophones, en 2006. Membre d’honneur de l’Association des communicateurs scientifiques du Québec depuis 2002, il a reçu un doctorat honoris causa de l’Université d’Ottawa en 2005, le prix Raymond-Charrette du Conseil supérieur de la langue française en 2013 ainsi que le prix Distinction Santé durable de l’Association pour la santé publique du Québec en 2017. Yanick Villedieu a reçu le titre de Chevalier de l’Ordre national du Québec en 2008.

Actrice, écrivaine, dramaturge et metteuse en scène

Marika Lhoumeau

Marika Lhoumeau est diplômée du programme d’interprétation du Cégep de Saint-Hyacinthe en 1990 ainsi que du programme d’écriture de long métrage, profil scénariste, du Centre de formation professionnelle L’inis (2012-2013). Comédienne depuis une vingtaine d’années, elle est notamment connue pour sa participation à divers films canadiens tels que Que Dieu bénisse l’Amérique, Continental, un film sans fusil et Romaine par moins 30. Depuis 2001, Marika Lhoumeau travaille dans le domaine du doublage québécois, de la narration et de la surimpression vocale. Elle est aussi connue pour ses doublages d’actrices anglophones, dont Jennifer Connelly, Eva Green, Debra Messing, Kate Bosworth ou encore Naomi Watts.

En tant qu’auteure, elle participe en 2017 à l’écriture du recueil collectif Larguer les amours (éditions Tête première). Le recueil présente une série de variations sur le thème de la rupture amoureuse. Son écriture rejoint celle de vingt autres femmes, dont Madeleine Allard, Nadine Bismuth, Émilie Dubreuil, Louise Dupré, Marie-Sissi Labrèche et Lisa Leblanc. Elle réalise son premier scénario de court métrage dans le cadre du programme « Pour faire une histoire courte » du Regroupement pour la formation en audiovisuel du Québec (RFAVQ).