Mireille Guyonnet

Eh ! Abdoul, c’est moi, ai-je eu envie de crier en voyant ta photo de jeune adulte. C’est moi Albert, ton compagnon du faubourg Bab-el-Oued, à Alger, du temps où nous étions gamins. Voisins depuis trois générations, nos familles habitaient des maisons identiques avec des orangers dans la cour.

En savoir plus

Serge Labrosse

Sénégal, 14 juillet 2017

Madame Thérèse
Maison de l’enseignement
Montréal, Canada

Bonjour Maman Thérèse,

Je t’écris parce que maintenant je sais écrire. J’ai mis plein de mots sur ce papier pour te faire sourire. J’aime quand tu souris. Mais tu es si loin... Il y a longtemps que tu n’es plus là pour nous faire des câlins ou nous dire « bravo ! » quand on écrit bien. Et j’écris bien, tu vois ? C’est pour ça que je t’envoie cette lettre. Il y a plein de mots dedans et des « x » à la fin — mais ne les lis pas tout de suite : c’est une surprise.

En savoir plus

Véronique Suzanne

À toi, grand-mère Ying,

Ce soir j’écris cette lettre et demain, jour de mes 15 ans, je pourrai tracer sur l’enveloppe ton adresse.

Ton adresse, c’est le cadeau que j’ai demandé pour ma fête à mes parents adoptifs.

En savoir plus

Isabelle Grenier

Chère Héloïse,

Ce sera ton anniversaire dans trois minutes exactement. Je ne sais toujours pas où envoyer mes lettres ni mon amour, mais je les envoie quand même, tous les ans, comme on jette une bouteille à la mer.

En savoir plus

Marie-Claude Hansenne

Jambo Moïse!

Azali musuri? Tu vas bien? Tu vois, je me souviens de quelques mots de lingala, juste de quoi te saluer malgré le fait que petite fille, c'est la première langue que j'ai apprise alors que ta famille apprenait le français.

En savoir plus